< Article suivant
Article précédent >

3 idées pour

Le terme brise-glace est inspiré des navires du même nom dont la mission est de casser la glace dans les régions arctiques afin d’ouvrir la voie à d’autres navires. De même, une activité brise-glace ouvre la voie à l’apprentissage, à l’intelligence collective ou à la cohésion pour créer l’inclusion dans un groupe. Ces techniques, parfois interchangeables, permettent de se présenter et faire connaissance de façon originale et ludique. Elle consolident et rapprochent dans un esprit de cohésion. Elles mettent en énergie après une pause. Alors comment faire pour choisir et animer ces mises en énergie ?

 

Rien de tel que le jeu pour briser la glace !

Anna Edery

Anna Edery

Consultante associée Souriez Vous Managez

Couverture du nouveau photo langage des éditions Smilin’edition, en vente dans votre smilin’shop : SOURIEZ VOUS JOUEZ  !

Succès oblige, notre tout premier photo langage multi-thèmes vient d’être réédité : disponible dans votre smilin’shop : SOURIEZ VOUS JOUEZ  !

 

 

PROCHAINEMENT : 3 idées pour…effectuer un diagnostic d’équipe, par Arnaud Constancias

1. Se dire bonjour de manière ludique et impliquée

Beaucoup de ces techniques sont empruntées au théâtre. Elles nous mettent en mouvement physiquement et émotionnellement !

Dites Bonjour !

  • Demandez au groupe de se mettre en cercle
  • Chacun s’avance spontanément vers un interlocuteur du cercle et lui dit bonjour en introduisant une émotion, une humeur

=> Ex : un bonjour en chantant pour exprimer sa bonne humeur, un bonjour au pas de charge en criant pour exprimer une colère, ou bien la tête baissée en bougonnant pour exprimer son humeur boudeuse, etc. Bien sûr, ceci se fait volontairement de façon caricaturale et drôle. Chacun a ainsi participé à briser la glace…

  • Variante : chacun dit simplement son prénom en y ajoutant son humeur du jour ou un adjectif qualifiant son principal trait de caractère.=> Ex : Annabelle la rebelle, Marina la diva ou Vincent le conciliant…vous l’aurez compris, pour que ce soit drôle, il faut que ça rime !

2. Faire connaissance en créant la dynamique de groupe 

  • Le « Qui est qui ? » :

Demandez au groupe de se ranger d’eux-mêmes par ordre :

– alphabétique de prénom

– pointure

– taille, âge…

– lieu d’origine géographique (en imaginant une carte de France au sol par exemple), etc.

Cette activité permet à la fois de retenir le nom des gens (brise glace), de coopérer pour se mettre en ligne dans le bon ordre (cohésion), et enfin de se déplacer dans la salle (energizer).

 

  • Le « PHOTO-LANGAGE » :

Cet outil est un de mes favoris ! Il est très utile pour se présenter de façon projective et symbolique.

Faites choisir à chaque participant une image qui l’interpelle parmi un jeu de cartes étalées au sol, spontanément.
Puis, faire un tour de table en demandant à chacun de montrer et/ou décrire la carte qu’il a choisie, et de se présenter en disant : « cette carte, c’est tout moi parce que…» ; cette technique de présentation est particulièrement intéressante et efficace pour les groupes qui ne se connaissent pas.

Variante pour les groupes qui se connaissent : faire choisir une carte pour présenter son voisin selon le même procédé.

Pour ces modes de présentation en photo-langage, vous pouvez fabriquer votre stock d’images vous-mêmes ou acheter des jeux de photo-langage thématiques (animaux, arbres, portes, métiers…) ou patchwork multi-thèmes.

Variante : l’image choisie peut également exprimer son humeur du jour, ses valeurs, sa devise, son état d’esprit par rapport au sujet de la réunion etc.

 

3. (re)mettre en énergie après le déjeuner ou après une pause :

  • La technique de la pluie :

    Demandez à tout le monde de s’asseoir en cercle, épaule contre épaule et de faire le silence le plus absolu. Le leader débute l’exercice en frottant ses mains l’une contre l’autre, imité en cela par la personne à sa droite, et ainsi de suite.

    A chaque fois qu’un tour complet a été effectué, le leader change de son : claque des doigts, tape des mains, tape sur ses cuisses, tape des pieds, puis, dans l’autre sens. Les sons ainsi créés font penser à la pluie.

 

  • La séquence « big bisous » :

    Enfin, pour boucler votre réunion en beauté, offrez vous une séance de « big bisous »,

    Après avoir scotché une feuille de papier dans le dos de chaque participant, demandez à chacun d’écrire quelque chose de positif sur le dos des autres participants.

    Variante en 2 rangées face à face : le signe de reconnaissance peut être chuchoté à l’oreille en partant par « ce que j’aime chez chez toi, c’est…» ou encore sous forme de « cadavre exquis » en distribuant une feuille blanche avec le prénom de chacun en haut et qui circule en se remplissant de compliments au fur et à mesure (en repliant sa partie avant de transmettre la feuille). Le dernier à récupérer  la feuille pliée est le destinataire. Il la déplie et découvre alors petit à petit sa récolte de big bisous.

Pin It on Pinterest